Servir la messe, une bénédiction.

Chers Grands-Clercs, 

   Il y a quelques semaines en cherchant une bénédiction pour les servants de messe, j'ai pu découvrir un grand nombre de manuel du servant de messe. Je n'ai pas tout consulté, mais j'ai découvert cette bénédiction :

"Seigneur, Toi qui as envoyé ton Fils Jésus dans le monde pour sauver les hommes, daigne bénir ✠ tes jeunes ici présents. Ils se présentent devant toi pour que tu les rendes dignes de servir à ton autel et contribuer avec bonté et joie à révéler la grandeur du mystère pascal de ton Fils. Toi qui vis et règnes maintenant et pour les siècles des siècles."

  La plupart des manuels manifestent clairement l'honneur qu'il y a à servir la messe. Se retrouver au plus près de l'autel n'est pas chose anodine. Il est vrai que cela est plus difficile à percevoir puisqu'aujourd'hui on prête guère attention au sanctuaire (choeur) de nos églises et qu'on y entre sans un véritable respect. Or le choeur de l'église est le lieu central de la liturgie puisque s'y trouvent l'ambon (lieu de la Parole de Dieu) et l'autel (lieu du sacrifice et des noces de l'Agneau). Normalement cette partie de l'église devrait conserver son caractère sacré. Le servant de messe a un droit privilégié pour accéder ainsi auprès de l'autel. C'est pourquoi il convient de s'acquitter avec honneur de son service. Peut-être qu'une conscience plus accru de cet honneur donnera l'envie à d'autres jeunes garçons de venir compléter les rangs des grands-clercs. 

  Que Dieu vous bénisse et vous garde !

 

 abbé + Joseph, aumônier